Rayon : Off
Rayon :
km Set radius for geolocation
Rechercher

Norauto Graulhet labellisé «Label Éco Défis»

Norauto Graulhet labellisé «Label Éco Défis»

Notre adhérent Norauto Graulhet a reçu le label «Label Éco Défis» par l’agglomération Gaillac-Graulhet et la Chambre de métiers et de l’artisanat du Tarn.

L’agglomération Gaillac-Graulhet et la Chambre de métiers et de l’artisanat du Tarn ont remis le label Éco Défis à six artisans commerçants du territoire, dont deux Graulhétois : Norauto Atelier 127 et Briques Technic Concept.

Ce label a pour finalité de dynamiser le commerce et l’artisanat de proximité sous l’angle du développement durable et de la croissance verte. «Nous avons déjà une réglementation avec Norauto qui est assez poussée et participer nous a permis de nous demander comment on pouvait aller encore plus loin», explique Roland Brenot, gérant de l’atelier 127. Tout le tri des déchets était déjà effectué avec des bacs pour les batteries, l’huile ou des fûts pour récupérer ce qui est souillé par l’huile comme les papiers ou les gants. «En discutant avec les personnes qui s‘occupent du retraitement nous avons découvert après l’obtention du label que nous pouvions encore améliorer notre prestation avec l’utilisation de tapis qui remplacent les granulés absorbants. Une fois traités ils peuvent être réutilisés et permettent de limiter la quantité de déchets. On continue à chercher de nouvelles solutions et une fois qu’on a pris l’habitude, ça devient automatique», souligne Roland Brenot, dont l’atelier produit 1 500 litres d’huiles usagées par trimestre.

Pour Briques Technic Concept, le souci du développement durable est dans la base même du projet de fabrication de briques en terre crue. «Pour moi, c’est une reconnaissance du travail engagé dans la gestion des déchets de la façon de travailler. C’est toute une logique de fabriquer à moindre coût qui entraîne une réflexion autour de tout ce qui est utilisé», explique Étienne Gay qui a fondé l’entreprise il y a six ans. Il n’a pas été aisé de trouver des points d’amélioration. Ils ont été réalisés dans l’isolation thermique du bureau. Les seuls résidus sont «le substrat du tamisage supérieur à 25 millimètres», c’est-à-dire des cailloux qui sont utilisés dans l’agriculture ou la construction et les sacs de chaux destinés à la déchèterie. L’entreprise produit 40 000 briques par an et il lui est possible de tripler la production. Après trois années d’activité avec une machine venue des États-Unis (ce type de construction étant prisé au Nouveau Mexique), Étienne Gay a développé sa propre machine qui permet de remettre au goût du jour une technique ancestrale offrant aujourd’hui des caractéristiques thermiques, acoustiques et hydriques inégalées.

Source : La Dépêche du Midi (https://www.ladepeche.fr/article/2018/06/26/2824927-label-eco-defis-les-deux-laureats-graulhetois.html)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.